Si nous sommes encore une majorité à utiliser notre voiture pour nos trajets quotidiens, il se pourrait bien que notre mobilité urbaine soit en train de changer.

Nos modes de transport se transforment à vitesse grand V et les nouvelles technologies y participent grandement.

De nouveaux usages qui laissent un champ de tous les possibles à de nouvelles startups positionnées dans le domaine de la mobilité urbaine.

Le facteur économique, première cause du changement d’habitudes

Prendre sa voiture pour se rendre au travail en plein centre-ville n’est plus un réflexe.

Tarifs de l’essence, assurances ou encore stationnement, sont les principaux postes de dépenses que les automobilistes ont vu augmenter depuis la crise.

En 2017, un automobiliste a dépensé pas moins de 6000€ pour environ 8630 kilomètres parcourus en une année.

Et quand il s’agit d’augmentation, aucun poste de dépense n’est épargné :

  • Assurances +1.6 %,
  • Entretien +3.9 %,
  • Prix des carburants de +11 à +16.8%.

Une augmentation du budget déplacement qui pousse de plus en plus d’usagers à se tourner vers des moyens de transport plus économiques.

Transports en commun, vélo, scooter, trottinettes électriques ou co-voiturage, les solutions alternatives pour se déplacer en ville ne manquent pas surtout depuis la révolution numérique qui a permis le lancement de multiples startups dans le secteur de la mobilité urbaine.

Les agglomérations encore à la traîne sur la mobilité urbaine

Même si les villes ont bien compris l’enjeu économique et environnemental de la mobilité urbaine, elles tardent à proposer aux usagers des solutions innovantes et accessibles.

L’auto partage ou les vélos en libre-service par exemple sont des services qui ont tardé à faire leur apparition dans les grandes villes comme Paris, Madrid et Rome. Pourtant la demande est bien là, les usagers sont à la recherche de moyens de transports moins chers, moins polluants et utilisables facilement.

La mobilité urbaine se transforme grâce aux nouvelles technologies

Si les nouvelles technologies font parties de notre quotidien, elles transforment également la façon dont nous nous déplaçons.

Il est possible d’utiliser un vélo en libre-service, de faire un trajet en co-voiturage ou en auto-partage.

Si tout cela est possible c’est notamment grâce aux nouvelles technologies de plus en plus abouties, qui offrent une expérience personnalisée et adaptée aux besoins de mobilité urbaine des usagers.

C’est notamment grâce à la géolocalisation de nos appareils connectés de plus en plus précise que nos startups françaises font preuve d’ingéniosité.

Enfin, les performances de nos téléphones mobiles permettent aujourd’hui le développement d’applications toujours plus intelligentes et ceci au service des utilisateurs.